Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 16:46

Sous la plume de Sébastien Berges, La Voix du Nord a révélé ces derniers jours une affaire qui eut fait grand bruit si elle se déroulait dans une mairie de droite. On imagine aisément les commentaires indignés, les communiqués scandalisés et les pétitions rageuses. Mais en l'espèce, aucune voix ne s'élève. De quoi s'agit-il ?

Un agent municipal vit depuis quelques années avec son compagnon et ce dernier vient de perdre son père. Légitimement, l'agent de mairie entend accompagner son ami dans cette épreuve douloureuse et assister aux funérailles de son "beau père". Il sollicite donc quelques jours de congés. Surprise, il se voit opposer un refus catégorique. En effet, lui rétorque t-on, les jours de congés pour cause de décès ne sont accordés qu'en cas de liens familiaux établis. Or, il n'y a ni mariage (et pour cause !), ni Pacs (c'est un choix). L'agent insiste et se croit victime d'une discrimination homophobe. Bien sûr, on se demande s'il n'est jamais arrivé qu'un agent de la mairie ait obtenu des jours de congés pour un événement familial dans le cadre d'un couple hétéro vivant en concubinage... La Mairie demeure inflexible. Et tout cela se passe à  la mairie de... Lille.

Dans son papier, Sébastien Berges écrit "Sous le beffroi, on rappelle que pour être de gauche, on n'en est pas moins tenu au respect de la loi". Ah bon ? Il me semblait qu'un employeur était certes tenu d'accorder aux salariés tous les avantages reconnus par la loi et les accords collectifs mais qu'il pouvait bien évidemment être plus généreux sans que cela puisse lui être reproché ! Etre de gauche, n'est-ce pas plutôt de faire plus et mieux que n'impose a minima  une loi injuste ou insuffisante ?

Magnanime, la Mairie annonce que de toute façon elle saisissait le médiateur de la Ville de Lille. Un médiateur par ailleurs adjointe au Maire qui plus est chargée de la lutte contre les discriminations. Etonnant ! Voilà une médiation pas vraiment neutre. Imagine t-on qu'un conflit entre un salarié et son patron soit confié à un médiateur adjoint du patron en question ? Et de toute façon, il est bien trop tard. Les funérailles n'ont pu attendre... Le mal est fait.

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Bonjour,

La demande de cet agent municipal est juridiquement assez surréaliste et la réponse la Mairie de Lille parfaitement fondée.

En effet, cet agent ne peut pas à la fois refuser de signer un PACS avec son compagnon et demander à bénéficier des avantages découlant de ce type d'union.

Je trouve la réponse de la municipalité lilloise irréprochable, en effet le fait d'accorder de manière discrétionnaire des avantages de cette nature me fait craindre le régne des passe-droits.

Il existe un cadre légal, juridique et républicain; à chaucun de s'y conformer.

Hussein BOURGI
président du Collectif Contre l'Homophobie
Répondre

Présentation

  • : Le blog de pascal cobert
  • : Avocat au Barreau de Lille et Président de la Maison de Quartier de Wazemmes, Pascal COBERT vous propose un regard décalé sur l'actualité et le débat d'idées.
  • Contact

Recherche